Nos essais

Hybôo bike, un concept original

By  | 

Le Bambou est un matériau intéressant par ses propriétés mécaniques, sa souplesse et sa capacité à absorber les chocs. Aussi, lorsqu’on nous a proposé d’essayer l’Hybôo Bike Comfort, nous avons sauté sur l’occasion.

Le Hybôo Comfort offre un look particulier et ô combien élégant. En tout cas une chose est certaine, dans la rue, vous ne passez pas inaperçu. Il faut dire qu’il a vraiment de la gueule ce vélo au cadre mixte, avec ses tubes en bambou et ses raccords en carbone argenté, d’autant plus que la qualité de la finition est au rendez-vous. Ajoutez à cela des garde-boues, eux aussi en bambou, un joli panier avant et vous obtenez un vélo pratique en ville. Mais ce qui surprend surtout, c’est lorsqu’on décide de le soulever : 15 kilos, batterie et moteur compris !

Le cadre est en bambou et les soudures en carbone argenté

Quelques défauts de jeunesse

Cette première version n’est pas exempte de petits défauts, à commencer par une fixation faiblarde des garde-boues qui, en roulant, tremblent et claquent sur le cadre. Idem en ce qui concerne la fixation de certains câbles comme celui reliant le moteur à la batterie. Difficile d’être parfait dès le premier jet, mais ces petits défauts ont d’ores et déjà été identifiés par la créatrice qui travaille sur des améliorations.

Des composants fiables

Pour le reste des équipements, on trouve des freins à disque mécaniques plutôt efficaces même s’ils manquent un peu de progressivité, des roues de 28 pouces, une potence permettant un réglage de l’orientation et de la hauteur du guidon sans outil et une transmission à 8 vitesses permettant de s’affranchir de bien des obstacles. Rien d’exceptionnel donc mais du costaud et du fiable, facile à entretenir.

Un moteur à rouleau qui rappelle le Solex

Au niveau de la motorisation, le Hybôo Bike est équipé d’un système autrichien composé d’un moteur pédalier à rouleau qui se débraye automatiquement lorsqu’on atteint les 25 km/h, et d’une batterie de 300 Wh pesant 1,6 kg, facile à installer ou retirer. On peut la glisser facilement dans un sac lorsqu’on laisse le vélo. Une fois vide, elle se recharge complètement en deux heures.

Une batterie très compacte

Le moteur dispose de 5 modes d’assistance sélectionnables via une télécommande Bluetooth fixée au guidon. Si le niveau de charge et le mode d’assistance actif sont matérialisés par des diodes lumineuses au niveau de la batterie, il est possible d’obtenir plus d’informations en connectant son vélo à l’application Add-e.

La batterie très compacte, s’enlève sans clé et se glisse dans un sac

Une assistance efficace mais perfectible

Une fois en selle, la position de pilotage est agréable. Le guidon étroit et recourbé offre une bonne prise en main. Néanmoins, les coutures des poignées frottent un peu trop sur la main. Après avoir réglé facilement le poste de pilotage, on s’élance. Premier constat, il faut vraiment choisir le bon rapport pour bénéficier rapidement de l’assistance (entre un demi et un tour de pédalier). Mais lorsqu’elle se lance, progressivité et efficacité sont au rendez-vous. Le système d’entraînement avec frottement sur le pneu occasionne un petit sifflement. Aussi, on sait exactement quand le moteur débraye ! Aux alentours des 25 km/h ou à la suite d’un obstacle passé un peu trop rapidement, nous avons constaté un tremblement du rouleau. Un problème de serrage ? Au toucher, une chose est sûre, il était très souple. Il fallait alors freiner pour que le rouleau retrouve sa place.

Confort XXL

En revanche, nous n’avons rien à redire en ce qui concerne le confort du cadre. On apprécie là toute la capacité d’absorption du bambou. Sur les pavés parisiens, c’est bluffant ! On profite pleinement des qualités de roulage de ce vélo qui peut aussi parfaitement s’emmener sans assistance. Pour nous, malgré quelques détails à revoir et son prix élevé dû en partie à la volonté de travailler avec les ARNH*, l’Hybôo Comfort, constitue une belle surprise éthique, écologique et cycliste.
*Association pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés

L’avis de la rédac’

  • ON AIME : Le design élégant • La progressivité de l’assistance • La possibilité de rouler en musculaire
  • ON REGRETTE : Temps de démarrage de l’assistance • Eclairage non intégré • Détails de finition

Caractéristiques

  • Cadre : bambou et composite
  • Fourche : rigide
  • Transmission : microshift, 8 vitesses
  • Freins : disques mécaniques Avid, ø180/160 mm
  • Selle : Hybôo
  • Pneus : Kenda Kwest, 700x28C
  • Eclairage : amovible
  • Moteur : pédalier à friction
  • Batterie : 300 Wh/24 V/12,5 Ah
  • Autonomie : 70 km en moyenne
  • Temps de charge : 2 heures
  • www.hyboo.bike
Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *