Accueil Nos essais Vélo de Ville FR8

Vélo de Ville FR8

velo cargo FR8 de la marque Velo de Ville. Le vélo tout noir avec sa caisse sur l'avant est posé de profil devant une maison bleu et rouge

Impressionnant mais rassurant

Présenté la première fois durant l’été 2022, le Vélo de Ville FR8 est un bi-porteur aux formes ô combien impressionnantes. Mais à l’occasion de notre essai, une évidence nous est apparue : ne jamais se laisser influencer par les apparences.

Prix : 6 949 € – Poids environ 45 kg – Capacité 500 Wh

On aime : Sonnette bien positionnée sur le poste de pilotage • Compatible dual batterie • Comportement routier • Aspect rassurant

On regrette : Béquille trop courte et difficile à manipuler • Le poids • Le rayon de braquage limité

Ceux d’entre vous qui lisent régulièrement City Ride le savent : le biporteur avec une grosse caisse sur l’avant ne compte pas parmi mes vélos cargos préférés. Non pas que je conteste leur utilité ! Leur capacité de chargement présente bien des atouts, que ce soit pour les professionnels que pour les familles nombreuses. Mais le poids de ces vélos constitue à mes yeux un véritable handicap. A vide, ces engins pèsent entre 30 et 50 kilos.

Béquiller le Velo de ville FR8, une épreuve de force !

Alors oui d’accord, le poids ne doit pas être un critère discriminant mais c’est à prendre en compte lorsqu’on doit manipuler la bête. La simple action de le mettre sur sa béquille peut tourner à l’épreuve de force. Et sur ce plan, le Velo de Ville FR8, d’origine allemande, est vraiment très compliqué : il est lourd et les patins positionnés sous la béquille sont trop durs. De fait, les pieds de la béquille glissent et l’on doit engager tous nos muscles dans une épreuve de force pour le stationner… Et le vélo est à vide !

gros plan sur la caisse noire du Velo de Ville FR8

Velo de Ville FR8, un vélo cargo heureusement bien équilibré

De plus, quand on est au guidon de ce type de vélo, il faut savoir le tenir pour ne pas se laisser emporter par le poids du vélo. Mais là force est de constater que cargo allemand le FR8 est très bien équilibré et, que ce soit en le poussant ou en pédalant, je n’ai jamais eu le sentiment qu’il menait la danse. Voilà une caractéristique qui peut faire une vraie différence au moment le choisir un vélo cargo. Mais avant d’aller plus loin, laissez-moi vous faire une présentation du FR 8 en quelques mots.

A configurer selon ses besoins

Le FR8 est, comme tous les produits de la gamme, un vélo cargo customisable. Lorsque le consommateur commande son produit, il peut choisir la couleur du cadre mais aussi la transmission sans oublier le choix des accessoires selon qu’il se destine à un usage particulier ou professionnel. Notre modèle de test est tout noir, pas très fun ! Il dispose d’une transmission Enviolo Heavy Duty associée à une grosse chaîne. L’ensemble fonctionne bien et offre une grande plage d’utilisation. Néanmoins pour tourner aisément la poignée, il convient de relâcher la pression sur les pédales.

Un équipement de qualité et complet

On trouve également des freins hydrauliques Tektro avec des grands disques de 203 mm de diamètre. Ils sont vraiment efficaces et grâce au bon toucher offert par les leviers, ils sont précis et puissants, même lorsque le vélo est chargé. On a confiance. On trouve également une roue de 27.5’’ à l’arrière et une autre de 20’’ sur l’avant. Un bon compromis entre la stabilité, la maniabilité et le rendement.

Au niveau des équipements de sécurité et confort, rien n’est oublié. Il reçoit donc des éclairages compacts et efficaces, des garde-boues bien couvrants, une potence réglable et un antivol de cadre. Terminons la présentation en parlant de la caisse. Celle-ci est en polypropylène expansé pour assurer la sécurité des passagers. Elle peut recevoir de nombreux accessoires.

Choisir le bon rapport et la bonne assistance

Concernant l’assistance, le vélo reçoit un moteur Bosch Performance CX alimenté avec une batterie de 500 Wh située sous le plancher de la caisse. La puissance du moteur est particulièrement appréciée sur les démarrages. Le mode sport et le grand pignon constituent le duo gagnant pour ne pas rester planté ou pire, se mettre à zigzaguer dangereusement le temps de lancer l’engin. Ça vous arrive une fois, mais pas deux. La trouille engendrée fait que vous ne commettrez plus l’erreur. Car même à vide le FR8 est lourd et il faut profiter de toute l’aide dont on peut disposer. Une fois que c’est intégré, c’est « secure »! Mais attention ! N’imaginez pas que l’assistance vous dispense d’efforts. A la longue, on sent bien le poids du vélo dans les cuisses. Et oui, l’assistance ne fait pas tout !

Enjambement bas et position de pilotage réglable sur le Velo de Ville FR8

D’autant qu’en matière de pilotage, ce vélo est vraiment top. Sa rigidité donne confiance et la direction est hyper stable. De plus, l’enjambement bas du cadre facilite les manœuvres alors que la position de pilotage a vraiment été bien pensée. La présence de la potence Ergotec permet par ailleurs de la personnaliser. Et lorsqu’on roule, on oublie complètement le poids du FR8. En revanche, le ronronnement du moteur est bien présent. Mais franchement, pas de quoi réduire le plaisir que l’on a à rouler au guidon du FR8.

En conclusion

Le vélo cargo FR 8 de Velo de ville est un beau produit, bien finit et bien équipé. Si la géométrie est bien étudiée et que le centre de gravité se situe relativement bas, il n’en demeure pas moins assez lourd. De fait, malgré une assistance des plus efficaces, il use physiquement sur les trajets de plus de 25 kilomètres, même à vide. Mais en même temps, il est très rassurant. Un vrai dilemme au moment de choisir !

Caractéristiques

  • Cadre : aluminium
  • Fourche : RST Cargo Porter
  • Transmission : Enviolo Heavy Duty à variation continue
  • Freins : Tektro HD T6737, ø203 mm
  • Selle : Selle Royal Orbit
  • Pneus : Schwalbe Pick Up, av. 20X2.15 ; ar. 27.5×2.35
  • Eclairage : av. B&M MYC 50 Lux TS ; ar. B&M SUV
  • Moteur : Bosch Performance line CX
  • Batterie : Bosch, 36 V/13,8 Ah
  • Autonomie : 90 km
  • Temps de charge : 4 heures
  • Distributeur : www.velo-de-ville.com
Article précédentThok Mig e-S, un VTT repensé pour l’urbain
Article suivantTous en Selle! code Noël