Nos essais

Eveo 650, Nervosité et stabilité

By  | 

Souvent discrète mais ô combien studieuse, la société Eveo propose trois grosses nouveautés en 2018 : un VTT électrique, un vélo de ville (le 550) et notre vélo de test, le 650, un modèle typé VTC. Sobre et élégant, ce vélo combine avec intelligence, le côté sportif du VTT et le côté pratique de l’urbain.

C’est en 2009 que la société Eveo voit le jour avec un objectif : proposer des vélos à assistance électrique de  qualité  et  fiables.  Un pari  réussi  après  huit  années  d’existence. Revers de la médaille, de longues périodes de  développement  produit  aboutissant  à une  très  (trop)  grande  discrétion.  Mais  en cette année 2018, nul doute que vous allez entendre  parler  de  la  marque  qui  inscrit trois  nouveaux  modèles  à  son  catalogue. Le 650, notre vélo de test, est le dernier à faire  son  entrée  dans  les  shops  après  le 750,  un  VTTAE,  et  le  550.  Ce  vélo,  typé VTC,  se  caractérise  par  une  très  grande  sobriété. Son cadre tout en noir, au sloping assez  prononcé  pour  le  rendre  accessible aux hommes et aux femmes, et à la finition irréprochable,  est  rehaussé  de  quelques  logos de  la marque,  posés  ton  sur  ton mais légèrement  brillants.  Niveau  géométrie,  le 650 reprend celle du VTT, ce qui lui procure une  grande  nervosité.  On notera la présence de bases relativement longues qui, tout en apportant  une  grande  stabilité  au vélo,  n’enlèvent rien à sa nervosité.  Si cette géométrie rend  le pilotage du 650 fort  agréable,  elle  se  caractérise  également  par  une  très grande rigidité.  Aussi,  pour  préserver sa colonne  vertébrale,  on  installera  une  tige  de selle  suspendue  (prochainement  proposée en option). Cela rendra  les  trajets plus doux.

Le 650 offre une assistance très réactive

Côté  équipements,  le  650  présente  plutôt bien avec une transmission Shimano Deore 10 vitesses, permettant au vélo de se sentir à l’aise  sur  tous  les  terrains,  des  freins  à disque  hydraulique  de  haute  performance, un  éclairage  Spanninga,  fonctionnant  sur batterie et une fourche SR Suntour Nex. Si cette  dernière  se  montre  efficace  sur  les petites  aspérités,  elle  est  un  peu  lente  sur les  grosses  compressions.  Au  niveau  du train roulant, le 650 est équipé de roues de 700 montées avec des pneus à flancs réfléchissants.  Ainsi  équipé,  une  fois  lancé,  le 650 possède d’excellentes qualités de roulage,  même sans assistance. Cette dernière est assurée  par  une  motorisation  centrale Bafang, associée à une batterie de 396 Wh. Avec  son  couple  de  80  Nm,  elle  est  très réactive  au  démarrage  pour  ensuite  nous accompagner avec une bonne progressivité.
Une fois n’est pas coutume, grâce à un soft développé par Eveo, on ne ressent pas d’à-coup  lorsque  l’assistance  s’arrête  ou  reprend. Quel  confort  !  Pour  suivre  les  données de  notre  parcours,  le  groupe  Bafang dispose d’un gros display central. Ce dernier possède  un  capteur  de  luminosité  qui  déclenche automatiquement l’éclairage quand cela est nécessaire.
Vous l’aurez compris, au guidon de ce vélo, nous avons  passé  d’excellents  moments même  s’il  manque  de  confort.  Agréable  à piloter,  nerveux  et  répondant immédiatement aux sollicitations du pilote, il n’en demeure pas moins très sécurisant de par sa grande stabilité.

on aime : La progressivité de l’assistance • La qualité de la finition • Les belles poignées en cuir
on regrette : Manque de confort à l’arrière

2 495 € | 24,7 kg | 396 Wh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fiche Technique : Cadre : aluminium – Fourche : SR Suntour Nex – Transmission : Shimano Deore, 10 vitesses, gâchette – Freins :  disque hydraulique  Shimano, ø180 mm – Pneus : CST City 700x40C – Eclairage : av. Spanninga Kendo+ ; ar. Spanninga Pixéo – Selle : Selle Royal Freccia – Moteur : Bafang, 80 Nm – Batterie : lithium ion, 36 V/11 Ah – Autonomie : jusqu’à 80 km – Temps de charge : 4 à 6 heures.
www.eveobike.com

Partagez