Accueil News Casque pliable Fend

Casque pliable Fend

Homme portant un casque pliable de la marque Fend

La société américaine Fend a décidé de résoudre un des freins majeurs au port du casque par les cyclistes urbains, l’encombrement. Sa solution, le casque pliable Fend One. En effet, tous les cyclistes du quotidien connaissent l’importance du casque pour leur sécurité. Pourtant, nombreux sont ceux qui l’omettent lors de leur sortie. Ils ne veulent pas, une fois leur vélo attaché, se retrouver avec un casque à la main.

Un casque pliant qui inspire confiance

Fend n’est pas la première marque à proposer un casque pliable. D’autres comme Overade s’y sont essayés avec succès. Mais ce qui impressionne avec le Fend One, c’est son aspect. Il inspire confiance. Est-ce l’épaisseur de sa coque interne en EPS ou le système de réglage occipital ? Qu’importe ! Une chose est sûre c’est qu’il promet une bonne protection.

De très bonnes notes aux certifications

Cette impression est corrélée par les certifications et autres normes obtenues pas le Fend One. De nombreux tests en laboratoires lui assurent l’octroi des normes américaines CPSC et européennes EN 1078. Il semblerait même que les résultats obtenus le rapprochent plus de 22/20 que du 10/20. Oui, il a passé tous les tests haut la main.

casque Fend noir en version ouverte et plié
Une fois plié le casque Fend One perd 50% de son encombrement

Un casque au pliage facile

Mais venons en maintenant à la partie qui nous intéresse vraiment sur ce casque, le côté pliant. Sachez d’abord que cela permet de réduire de 50% environ son encombrement. Le mécanisme de pliage est on ne peut plus simple. Il suffit de rabattre vers l’intérieur les deux parties latérales après avoir pressé vers le haut sur les deux boutons présents à droite et à gauche de la partie centrale. On rentre alors les deux parties simultanément et le tour est joué. Le casque trouve alors sa place dans un sac à dos ou une grande besace. Car il faut bien le reconnaitre, cela demeure encore volumineux ! Pour l’ouvrir il suffit de tirer sur les parties amovibles jusqu’à entendre le clic. Dès lors, on a beau triturer le casque dans tous les sens, il ne bouge pas. Aucun risque qu’il se referme par accident.

Confortable et aéré

Une fois sur la tête, le casque pliant Fend tombe plutôt bien. Les mousses internes offrent un vrai plus en matière de confort. En revanche, le système de réglage des sangles sous les oreilles n’est pas des plus simples. Mais ce qui est appréciable avec ce casque pliant Fend, c’est la ventilation. Il dispose de 22 ouvertures pour une circulation de l’air optimale. C’est sûr que les jours de pluie ce n’est pas idéal mais par temps de canicule, quelle bénédiction !

Eléments réfléchissants en options

Notons pour finir que ce casque n’intègre pas d’éclairage et qu’il est vendu sans logo réfléchissant. Heureusement, moyennant quelques euros de plus, il est possible d’acquérir des autocollants réfléchissants conçus pour s’adapter parfaitement au casque.

L’avis de la rédac’

On aime : l’aspect esthétique, la simplicité de pliage, la bonne couverture

On regrette : l’absence d’élément réfléchissant de série

Article précédentFête du timbre à bicyclette
Article suivantJournée internationale des droits des femmes