News

Journée internationale des droits des femmes

By  | 

Le vélo cargo séduit les femmes

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous nous sommes entretenus avec Gaëlle Rio, directrice générale de Fleeter, entreprise spécialisée depuis 2016 dans la location longue durée de VAE pour les particuliers et les professionnels. L’occasion de comprendre avec elle comment les femmes s’approprient le vélo-cargo.

C’est en avril 2022 que Gaëlle Rio rejoint l’aventure Fleeter. Mais la jeune femme n’est pas une novice dans l’univers du deux roues. « Je me suis mise au vélo en entrant à la fac et depuis j’effectue la quasi-totalité de mes trajets à vélo. » A l’origine, Gaëlle est plutôt vélo musculaire et jamais elle n’aurait envisagé de se mettre à 30 ans au vélo cargo à assistance électrique. « En rejoignant l’équipe Fleeter, il m’a semblé naturel de passer au VAE, et plus particulièrement au vélo cargo, un peu notre spécialité. Cela me permet d’être légitime au moment de renseigner les clientes. » De plus, dans une vie professionnelle précédente, Gaëlle avait déjà buché sur le sujet vélo, élaborant et rédigeant le plan vélo de la ville de Vanves. Alors oui, l’univers de la mobilité, Gaëlle s’y connait.

Capacités de charge, modularité, rapidité, les vélos cargo ont tous les atouts pour séduire les femmes actives

L’utilisation du vélo cargo à assistance électrique se féminise

Un atout au moment de guider les clientes qui contactent Fleeter lorsqu’elles envisagent de passer au vélo électrique et, plus précisément au vélo cargo. Finie l’image du coursier barbu au guidon de son biporteur avec une grosse caisse. L’opposition entre l’homme viril et la femme coquette n’a plus lieu d’être. De plus en plus de femmes sont séduites par ces drôles d’engin sans rien perdre de leur féminité. « Lassées de perdre leur temps dans les transports ou dans les embouteillages, les femmes sont de plus en plus nombreuses à nous contacter. Elles représentent aujourd’hui 20% de notre clientèle » précise Gaëlle.

Les possibilités d’usage du vélo cargo séduisent mères de famille et entrepreneuses

Mais ce qui surprend le plus la directrice générale, c’est l’attrait des femmes pour les vélos cargo électriques. « Lorsqu’elles nous contactent, elles ont souvent eu un première expérience avec Véligo. Elles ont alors parfaitement saisi toutes les possibilités offertes par ce type de transport. Enfants, courses, trajets vélotaf, elles peuvent tout faire sans perdre de temps. Et ça, dans la vie d’une femme c’est essentiel. » Chez Fleeter, les exemples ne manquent pas. Depuis ses débuts au sein de la société Gaëlle a rencontré de nombreuses femmes ayant toutes des projets bien définis quant à l’utilisation de leur vélo cargo. « Ophélie voulait avant tout un moyen de transport pour ses enfants alors qu’une entrepreneuse de Montrouge souhaitait combiner transports d’enfants et activité professionnelle. »

Le longtail plébiscité

Mais comment expliquer que les femmes se laissent de plus en plus séduire par ce type de vélos souvent lourds et encombrants ? Pour Gaëlle, l’arrivée du second enfant est souvent un déclencheur. De plus, l’offre s’est bien diversifiée pour répondre aux différents usages. « Dans 80% des cas, chez nous, les femmes se dirigent vers le Longtail. C’est un vélo qui se pilote facilement et offre une bonne capacité de charge. Néanmoins, lorsqu’elles nous contactent, on prend le temps de discuter pour comprendre l’usage qu’elles vont avoir de leur vélo cargo. Puis on les invite à passer au showroom pour tester différents modèles. On veut aussi et surtout leur montrer la modularité des produits grâce à des accessoires bien pensés. Si les femmes mettent souvent l’enfant en premier dans leur volonté d’acquérir un vélo cargo, on veut leur faire comprendre qu’elles peuvent le faire évoluer rapidement pour répondre à d’autres exigences. »

Tester pour éprouver

Pour Gaëlle, la partie test est essentielle pour que les femmes puissent choisir en connaissance de cause leur vélo cargo. Il est important, entre autres, qu’elles ne soient pas impressionner par l’encombrement d’un biporteur. « Ne pas voir la roue avant et la longueur de l’engin peuvent rebuter. C’est pourquoi, chez Fleeter, on prend le temps d’organiser des tests. A vide puis avec des sacs 40 kilos dans la caisse avant. Dès qu’elles maitrisent le vélo, on les emmène dans la circulation pour qu’elles puissent bien appréhender le maniement en environnement urbain » explique Gaëlle.

La facilité d’usage prime sur la technologie

Ce qui est important finalement, ce n’est pas la technologie embarquée sur le vélo. Ce qui compte, c’est que les clientes se projettent dans l’usage au quotidien que ce soit pour transporter des enfants ou de la marchandises. Utilisatrice quotidienne d’un vélo cargo, Gaëlle leur faire part de son expérience. « J’ai une caisse en semaine pour transporter toutes mes affaires. Le week-end, je la retire et on circule à deux sur le vélo. »

Un choix personnel

On dit souvent que dans un foyer, c’est la femme qui a le dernier mot lorsqu’il faut choisir une voiture. Pour l’acquisition d’un vélo cargo, c’est la même chose. On peut même dire que, lorsque c’est pour son usage, c’est un choix très personnel et mûrement réfléchit. Le conjoint a rarement son mot à dire. « Lorsqu’elles récupèrent leur vélo, elles l’utilisent. Une de nos clientes a parcouru plus de 500 kilomètres en un mois et demi. Et c’est loin d’être la seule. » Car le vélo cargo apporte une véritable solution aux déplacements doux à plusieurs et à la gestion du planning souvent surchargé d’une mère de famille et/ou d’une entrepreneuse.

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *