News

La Défense à vélo, de gros efforts d’accessibilité ont été réalisés

By  | 

Organisé pendant deux jours au pied de la Grande Arche de La Défense, le salon Bike to Work fut l’occasion pour moi de partir à la découverte des différents accès cyclables de ce quartier d’affaires aux voies bien souvent impénétrables.

Adepte du vélo pour mes déplacements de tous les jours, je ne me suis jamais rendue à La Défense à vélo. Il faut dire que La Défense, plus grande aire piétonne d’Europe, n’a pas été pensée pour la pratique du vélo. D’ailleurs son accès à été interdit aux cyclistes jusqu’en 2015. Il faut dire que ce dernier n’est pas des plus simple lorsqu’on s’y aventure pour la première fois. Pourtant, à l’occasion de la crise sanitaire, de nombreux aménagements cyclables ont été réalisés pour rendre plus aisé l’accès de ce quartier tout en respectant les bonnes règles de circulation pour une cohabitation intelligente avec les piétons.

Pour les cyclistes utilisant des roues fines, l’écartement des dalles constitue un réel danger. La prudence s’impose

Pourtant, en écoutant les exposants du Bike to Work, peu d’entre eux ont tenté l’expérience de se rendre sur place à vélo et ceux qui se sont lancés dans l’aventure n’ont pas toujours trouvé la signalisation suffisamment présente pour offrir une navigation fluide. Et pourtant, mieux vaut ne pas se tromper d’itinéraire au risque de se retrouver perdu au milieu du boulevard circulaire.

Profitant donc du salon Bike to Work, je me suis inscrite à une balade découverte afin de me rendre compte des infrastructures et accès vélos de Paris-La Défense. Celle-ci était encadrée par Philippe Aubin, Éducateur Mobilité Vélo au sein de ProVélo Sud Ile-de-France. Au guidon de vélos à assistance électrique prêtés par la société Swapfiets nous avons donc évolué sur le parvis.

Philippe Aubin est éducateur mobilité vélo

A 10h30, il n’y a pas trop de monde et l’évolution se fait sans encombre. Philippe nous explique alors que pour circuler sur le parvis à vélo, il faut suivre la ligne verte. Celle-ci vous emmène vers les différents points de sortie, ou d’entrée selon l’heure de la journée (Puteaux, Pont de Neuilly, Nanterre… Il existe également une signalisation via des petits panneaux accrochés çà et là sur le mobilier urbain. Malheureusement, ces panonceaux sont positionnés souvent bien trop haut pour être réellement utiles au cycliste. Quoi qu’il en soit, de réels efforts ont été réalisés pour favoriser l’accès à Paris-La Défense à vélo. Néanmoins, une personne qui s’y aventure pour la première fois a peu de chance d’arriver à destination sans se tromper.

D’ici la fin de la semaine, je me fixe le défi d’y aller pour rejoindre la Grande Arche. Bien sûr, je ne manquerai pas de vous faire part de mon expérience…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.