Accueil News Bastille, un vrai vélo pliant

Bastille, un vrai vélo pliant

C’est une petite révolution qui se profile sur le marché du vélo pliant avec l’arrivée du Bastille. Doté de roues de 26 pouces, ce vélo se plie en moins de 10 secondes pour vous accompagner dans les transports.

De la poussette Yoyo au vélo

Ce vélo Bastille n’est pas né dans l’esprit d’un adepte du vélo. Non Gilles Henry, le créateur est plutôt un adepte du pliage. C’est lui qui en 2012 lance la célèbre poussette Yoyo qui fait depuis le bonheur de très nombreux parents.

GILLES Henry créateur du vélo Bastille debout devant un écran où apparaît le nom Bastille

Favoriser le développement de la mobilité

Trois ans après le lancement et le succès de « la Yoyo », Gilles Henry se lance un nouveau défi : concevoir un vrai vélo pliant pour accompagner le développement de la mobilité douce. « De nombreuses choses ont été mises en place pour développer l’usage du vélo. Mais l’encombrement et la peur du vol constituent encore de vrais freins. »

Pliant mais avec des grandes roues

Nous sommes alors en 2015. « S’il existe de très bons vélos pliants, ils se dotent toujours de petites roues, plus faciles à caser. De mon coté je veux créer un vrai vélo sans que les roues de 26 pouces représentent un problème » explique Gilles Henry.

Des partenariats de qualité

Mais si Gilles Henry est un spécialiste du pliage, le vélo ce n’est pas vraiment son domaine. « J’ai la chance de rencontrer Julien Leyreloup de Cycles Victoire. Séduit par le vélo pliant il est prêt à m’aider à créer un beau vélo. » Une mission dans laquelle s’implique également le bureau de design Antidote.

8 ans de travail et 3 brevets

Le travail dure pendant 8 ans. L’entrepreneur dépose trois brevets pour la tige de selle, la potence et le cadre. Plusieurs prototypes sont développés. Le chemin est long mais le résultat est là. Le Bastille est un vélo haut de gamme conçu et assemblé en France chez Cycleurope. Petit plus, le cadre de haute technologie est également fabriqué en France. C’est la société Expliseat, issue de la filière aéronautique qui s’en charge.

Le Bastille est né

Présenté officiellement le 4 octobre, le vélo Bastille, le premier d’une gamme appelée à se développer, est disponible à la précommande depuis le 5 octobre sur le site nouvellement créé de la gamme Bastille. Le vélo, qui pèse 15 kilos, est vendu au prix de 2590 euros. Il sera en vente à travers un réseau de revendeurs partout en France.

Les spécificités du Bastille

Le vélo Bastille possède un cadre en aluminium collé et une fourche en carbone. L’ensemble est plutôt bien fini. Au niveau des composants, on trouve une transmission Sturmey Archer à 3 vitesses, une dynamo dans le moyeu avant qui alimente l’éclairage intégré au garde-boue. Un porte sacoche et une béquille sont disponibles en option.

Pourquoi Bastille ?

Gilles Henry et Quentin Bernard, le DG de la société Bastille n’ont pas l’ambition de révolutionner (quoi que…) le monde du vélo. Mais le nom Bastille parle à tout le monde, aussi bien en France qu’à l’étranger. Et même si le marché hexagonal a leur priorité, ils pensent également Europe.

Séduit par ce vélo pliant à grandes roues? N’hésitez pas à nous faire vos commentaires. De notre côté nous allons essayer d’en récupérer un pour un test.

Article précédentLes VAE de petite taille chez Holland Bikes
Article suivantMes courses à vélo