News

La semaine du vélo et de la marche

By  | 

La sixième édition de la semaine nationale de la marche et du vélo à l’école et au collège se tiendra du 4 au 8 juin 2018.

Cette opération est organisée par le ministère de l’éducation nationale dans le cadre du Plan national d’action « mobilités actives ». Elle vise à sensibiliser les élèves, de l’école maternelle au collège, à l’intérêt des modes actifs de déplacement et de promouvoir une mobilité citoyenne. Au cours de cette semaine, les écoles et les établissements peuvent programmer, à leur convenance, des actions s’inscrivant dans le cadre de l’éducation à la santé, à la citoyenneté, au développement durable et à la sécurité.

Néanmoins, si la bicyclette est désormais synonyme de mode de déplacement d’avenir, simple d’utilisation, peu onéreux et pratique, encore faut-il être suffisamment à l’aise pour effectuer ses trajets quotidiens en toute sécurité ! C’est la raison pour laquelle, à l’occasion de la semaine nationale de la marche et du vélo, Coursier.fr, spécialiste des services de courses pour entreprises et particuliers, partage ses conseils pour bien se comporter sur la route. Car les pièges sur la route peuvent être nombreux pour un cycliste et en connaître l’existence c’est déjà assurer une partie de sa sécurité. Voici donc les conseils de Coursier.fr (dont certains très évidents mais qui méritent d’être rappelés) pour rouler en sécurité :

Sur la route, à quoi faut-il être vigilant en priorité ?
De manière générale, il faut être très attentif à l’environnement lorsque l’on circule à vélo. Deux situations demandent une vigilance particulière :
* les portières, qui s’ouvrent sur le bord de la route, notamment aux heures de livraison ;
* les piétons, qui peuvent être imprévisibles et peu sensibilisés aux risques qu’ils peuvent faire encourir aux cyclistes ;
* les routes et les trottoirs abîmés, sur lesquels les roues peuvent rester coincées.

Quelles sont les règles de bonne conduite sur une piste cyclable ?
Pour éviter les incidents sur les pistes cyclables, il convient de rester courtois, de prévenir avant chaque dépassement, de respecter le sens de circulation et de rouler en file indienne pour laisser passer ceux qui roulent plus vite.

Comment doubler en toute sécurité ?
Les règles de dépassement à vélo sont identiques à celles appliquées aux véhicules motorisés : ne pas doubler par la droite, prévenir que l’on s’apprête à doubler par un geste du bras et toujours regarder derrière soi avant de déboiter pour éviter les voitures.

Quelles sont les bonnes pratiques pour circuler entre deux files ?
Circuler entre deux files n’est pas recommandé. Si on est amené à le faire, l’important est d’être bien visible, de rouler à bonne allure et le plus droit possible.

Quelles règles du code de la route dois-je impérativement maîtriser avant de prendre mon vélo ?
Pour circuler à vélo, il faut connaitre le code de la route pour se familiariser avec le comportement des véhicules à moteur. Il faut être particulièrement vigilant aux priorités à droite. Pour les rond-point, les règles sont les mêmes que pour les véhicules à moteur. Pour plus de sécurité, il est cependant conseillé de traverser les ronds-points en restant sur la file de droite.

Comment éviter de glisser ?
En cas de pluie, ne pas rouler sur les bandes blanches, éviter les plaques d’égout, les rails de tramway, rester vigilant aux amas de feuilles mortes et ne pas rouler dans les traces d’huile laissées par certaines voitures sur la chaussée. Il ne faut pas activer le frein arrière d’un coup sec et ne pas trop se pencher lors d’un virage.

Comment s’orienter à vélo ?
Il existe des petits GPS pour vélo mais le mieux reste de se guider par une carte.

Le bon réflexe à prendre pour rouler en sécurité à vélo : bien vérifier son équipement !

Les freins : bien penser à les vérifier avant de prendre la route et à les entretenir. Pour cela, il suffit de nettoyer la jante et d’éviter les projections de graisses sur les roues et sur le système de freinage. Il faut également surveiller l’usure des plaquettes de frein. Lorsque celles-ci ou les patins sont trop usés, les changer, tout comme les câbles – qui finissent par se détendre.

La chaîne : penser à la nettoyer fréquemment puis à la huiler ou la graisser, avant de l’essuyer avec un chiffon, sans quoi toutes les impuretés se colleront dessus. Il faut penser à l’entretenir après chaque sortie sous la pluie, tous les 100 km, ou tout simplement dès qu’elle devient bruyante.

Les pneus : vérifier qu’ils ne sont pas lisses et qu’ils sont bien gonflés. Des pneus bien gonflés permettent d’éviter de trop pédaler. Pour cela, s’assurer au toucher que le pneu n’est pas mou. De manière générale, il faut gonfler les pneus dès que la pression passe en dessous du minimum recommandé (inscrit sur le flanc du pneu). Avoir toujours une pompe à vélo sur soi.

La selle : la régler à la bonne hauteur permet d’éviter la fatigue et les douleurs dorsales. Une fois assis sur le vélo et les mains sur le guidon, il faut que les pieds touchent les pédales de la pointe des pieds.

Les lumières : pour la sécurité mais aussi parce que des lumières défaillantes sont verbalisables…

Partagez