Business

Yuba Bikes, le vélo cargo à la sauce frenchy

By  | 

Yuba Bikes, vous connaissez ? C’est une marque de vélo proposant essentiellement des longtails idéaux pour transporter un, deux ou trois enfants ou de lourdes charges. Mais saviez-vous que ces vélos, conçus en Californie, ont un créateur français ? Présentation de cette société au fort accent frenchy.

Créée en 2007 par Benjamin Sarrazin, la marque Yuba Bikes s’est spécialisée dans la conception de vélos cargo avec une prédilection pour les longtails, ces vélos possédant une partie arrière rallongée pour recevoir un long porte-bagages. Le développement de ce design spécifique est né des différentes observations réalisées par Benjamin Sarrazin lors de ses multiples voyages à travers le monde. «Que ce soit en Afrique ou en Amérique du Sud, j’ai vu un très grand nombre de personnes qui utilisaient leur vélo pour transporter des bagages, des cargaisons plus ou moins imposantes, voire même plusieurs enfants dans des conditions pour le moins précaires.» Ajoutez à cela des considérations écologiques, une vraie passion du vélo depuis plus de 30 ans et une recherche du bien-être, Benjamin et sa femme préférant nettement se déplacer à vélo plutôt qu’en auto, et c’est ainsi qu’est née l’idée de créer des vélos dotés d’un porte-bagages plus long et renforcés.

Benjamin Sarrazin, fondateur de la marque Yuba Bikes

Nous sommes alors en 2006. A cette époque, le vélo commence tout juste sa reconquête de l’espace urbain dans les villes européennes et les vélos cargo n’ont, pour ainsi dire, aucune existence si ce n’est aux Pays-Bas et aux Etats-Unis. C’est donc tout naturellement que Benjamin Sarrazin décide d’installer sa société Yuba Bikes en Californie. Dans la région, le marché pour ce type de vélo est bien plus dynamique qu’en Europe. Quoi de mieux en effet qu’un longtail pour transporter sa planche de surf jusqu’au bord des plages californiennes ! Et puis là-bas le soleil brille souvent… Aujourd’hui, la marque Yuba Bikes est très bien implantée aux Etats-Unis avec un réseau de 150 magasins indépendants. A cela s’ajoute la présence de la marque dans les rayons d’une grande enseigne américaine de sport. « Aujourd’hui, notre gamme se compose de cinq modèles de vélos cargo, déclinés pour certains en version Lux, Classic, Tout Terrain. Parmi ces modèles, on trouve un électrique (le Spicy Curry Bosch) et un tout nouveau modèle, rallongé de l’avant (le Supermarket).  L’électrification de ce type de vélo a beaucoup joué pour leur développement et il est indispensable aujourd’hui d’avoir une offre dans ce domaine. » En parallèle, la société Yuba Bikes conçoit également des accessoires tels que des sièges enfants, des sacoches, et même des draisiennes pour les enfants…

Une nouvelle société de distribution en France, du côté d’Annecy

Dans les bureaux californiens, la société compte une dizaine de personnes en charge de l’ingénierie, du design, du marketing et de la vente. « En ce qui concerne la fabrication, tout se fait aujourd’hui en Asie. Mais c’est vrai qu’un jour nous aimerions bien établir une production plus européenne » confie Benjamin Sarrazin. Un désir qui trouve sans doute son origine dans la croissance du marché des vélos cargo en Europe. « On sent un véritable attrait de la clientèle européenne, âgée de 25 à 45ans, désireuse de troquer leur voiture pour un moyen de déplacement plus doux et sportif. Les vélos cargo Yuba leur offrent une vraie alternative. Et si jusqu’à présent nos marchés principaux se situaient aux Etats-Unis, en Australie et en Asie, la clientèle européenne pourrait bien devenir dans les mois à venir, une priorité. » Pour confirmer ses dires, Benjamin Sarrazin nous fait part de ses ambitions. «Aujourd’hui, nous vendons 800 vélos en Europe. Nous entendons bien porter ce nombre entre 2500 et 3000 d’ici à 2020. » Pour réussir ce développement, il a décidé d’installer une société de distribution en France, du côté d’Annecy. Jusqu’à présent les vélos de la marque étaient principalement disponibles via le réseau Cyclable qui restera bien évidemment un revendeur Yuba. Mais la société Cargo Bike distribution SAS aura pour principale mission de développer la présence de la marque en France mais aussi dans le reste de l’Europe. «Le marché européen du vélo cargo est en pleine croissance depuis l’année dernière et il est indispensable de s’en rapprocher» conclut Benjamin Sarrazin.

 

Le saviez-vous : Le nom Yuba vient d’une rivière californienne sur laquelle Benjamin Sarrazin aime aller pagayer dans son kayak. C’est auprès de cette rivière qu’il aime se ressourcer, se rapprocher de la nature.

Partagez