Concept & Design

Les plus beaux vélos design

By  | 

Les plus beaux projets de vélos

Quand l’imagination rejoint la réalité

Depuis son apparition au XIXe siècle, la petite reine a toujours inspiré les designers et les inventeurs. Et cela continue au XXIe siècle. Pour vous le prouver, nous avons sélectionné les derniers projets, les plus beaux mais aussi les plus étranges et les plus technologiques.

C’est en 1817 que le baron allemand Karl Drais Van Sauerbronn présente à Paris l’ancêtre de la bicyclette baptisée Laufmaschine. Elle possède deux roues alignées, reliées à un cadre en bois par des fourches. Depuis cette date, la bicyclette a connu bien des déclinaisons. Mais il faut attendre 1867 pour voir apparaître le premier modèle avec des pédales élaboré en France par la société Michaux. L’autre grande invention date de 1888 avec l’arrivée du pneumatique créé par John Boyd Dunlop. En 1891, Edouard Michelin améliore le système en créant le pneu démontable avec une chambre à air… Depuis cette date, on a les grandes lignes du vélo moderne. Mais les ingénieurs et autres designers ont toujours beaucoup œuvré pour améliorer le confort, le rendement et le rapport qualité/prix de ces machines. Et si la base est posée, ils continuent à faire preuve de beaucoup d’imagination. Voici les douze modèles les plus originaux et les plus beaux de ces dix dernières années.

Fixie transparent de DesignAffairs (Allemagne)

velo-plexi-transparent

Présenté en 2013, ce fixie est absolument exceptionnel. Son cadre transparent est construit en Trivex, un matériau réalisé à la base pour des applications militaires. Il s’agit d’un polymère transparent utilisé dans les pare-brise des avions et des hélicoptères. Le plus étonnant avec ce matériau c’est qu’il est léger et qu’il peut résister à d’énormes impacts ainsi qu’à des températures extrêmes.

KZS Cycle par Kiss Zsombor (Hongrie)

KZS-Cycle-le-vélo-par-Kiss-Zsombor-design-bike-transport

Voilà un essai de style absolument somptueux. L’idée de base était de combiner une série de lignes 2D avec des formes 3D, afin d’obtenir, d’un design plat un objet utilisable. La forme géométrique de la structure offre un sentiment de fluidité, évoquant des lignes à la fois stables et en mouvement. Le cintre et la tige de selle en bois apportent un peu de chaleur à l’ensemble.

Audi e-Bike (Allemagne)

E bike audi

Présenté en 2012 ce prototype Audi E-Bike Wörthersee a une ligne impressionnante, limite agressive. Il est doté d’un cadre carbone, d’un moteur de 2,3 kw et d’une batterie lithium. Côté vitesse, il peut monter jusqu’à… 50 km/h. Ça décoiffe ! Sa connexion Wifi permet de contrôler ses cinq modes d’assistance via un smartphone.

Ele de Raeisi Mojtaba (Iran)

ELE

Le problème du vélo électrique traditionnel, c’est son autonomie ! C’est pour le résoudre que le designer Mojtaba Raesi s’est penché sur la possibilité de trouver une source d’énergie autonome, à savoir le soleil. Il a donc remplacé les rayons par des panneaux solaires. Le dispositif fonctionne aussi bien en roulant qu’à l’arrêt. Dans ce dernier cas, les panneaux peuvent s’incliner pour capter au mieux les rayons. Pour le reste, ce vélo dispose d’une assistance à trois niveaux.

Le Growler de Joey Rruitter (Amérique)

Growler

L’idée de base de la conception de ce vélo est on ne peut plus simple. Construire un vélo autour de l’élément le plus important de notre vie : la boisson. Partant de l’emplacement central de la réserve d’eau (ou de tout autre boisson), Joey Ruitter a ensuite tracé des traits d’une audace exceptionnelle. Côté technique, il est équipé de roues de 29 pouces, d’un amortisseur avant et une transmission à deux vitesses.

Wooden e-bike par Kasper de Backer (Belgique)

SONY DSC

Elève à l’Université Howest de Belgique, Kasper de Backer a créé, lors de ses études, un vélo unisexe au design résolument moderne et doté d’un cadre en bois. L’absence de pédales laisse cependant penser que nous sommes plus en présence d’une draisienne. On remarquera la large place pour la batterie logée au centre du vélo, afin de conserver un centre de gravité assez bas.

Cykno de Bruno Greppi et Luca Scopel (Italie)

Cykno_01

Voilà un vélo électrique alliant élégance et technologie. Conçu par une société italienne sur une idée de l’ingénieur Bruno Greppi et du designer Luca Scopel, le Cykno a un look rétro qui s’inscrit clairement dans l’air du temps. Il allie la technologie du carbone avec le luxe du cuir. Il reçoit un moteur central, de roues de 26 pouces, d’une selle suspendue et des freins à disque de 203 mm… Poids 26 kg. Autonomie : 60 km.

Canyon Concept de Canyon.de (Allemagne)

CANYON-Urban-Concep-sidefro

Présenté à l’Eurobike 2013, ce prototype réalisé par Canyon est de toute beauté. Il s’agit clairement d’un vélo urbain au look sportif. Il reçoit une transmission par courroie deux vitesses, un éclairage joliment intégré dans le prolongement de la potence ainsi qu’un système de verrouillage intégré. Il se dote également de belles pédales plates antidérapantes, de freins à disque hydraulique et d’un panier amovible.

Victor’bike de Christophe Robillard (Canada)

Victor'bike

La première apparition de ce vélo date de 2010. C’est un vélo à pignon fixe doté d’un frein à l’avant. Son originalité : l’utilisation d’un seul tube pour la conception du cadre qui se connecte à la roue arrière que d’un côté. Pas de doute, le style est très épuré. La classe ! Et Christophe Robillard d’annoncer : « j’ai créé un objet qui s’harmonise avec le paysage urbain tout en respectant le charisme et la dignité du cyclisme… »

Wire Bike de Ionut Predescu (Roumanie)

Wire Bike Predescu

Le designer roumain a conçu son vélo en 2008 comme un pont suspendu ! Il combine légèreté et rigidité. Le concept ? Utiliser un cadre suspendu en carbone, sans tube inférieur, et des câbles en kevlar pour soutenir l’ensemble. C’est beau.

Partagez