Business

ByCommute, des containers pour les vélos

By  | 

Créée en avril 2022, ByCommute conçoit des abris sur-mesure pour garer de manière sécurisée les vélos en ville. Utilisant des containers maritimes désaffectés, les deux étudiants à la tête de l’entreprise, s’adressent aux entreprises, collectivité et autres universités.

Offrir des solutions sécurisées pour les vélos

La peur du vol constitue un frein majeur à l’utilisation du vélo en ville. Pourtant, Quentin Candaele, co-fondateur de By Commute le sait. Il existe des solutions simples et sans impact sur l’environnement pour offrir aux vélos des emplacements sécurisés.

Guillaume et Quentin, étudiants, les deux cofondateurs de ByCommute

Des containers en guise de garage vélo

Quentin et Guillaume décident donc de donner une deuxième vie aux containers maritimes jugés inaptes à reprendre la mer après plusieurs années de bons et loyaux services. Certes, ce ne sont pas les premiers à avoir cette idée de réhabilitation. Mais ils entendent se positionner sur le marché de l’ultra personnalisation.

Des containers personnalisables

Ainsi, en fonction des besoins formulés par les clients, ils peuvent composer des garages pour 20 vélos ou plus. La peinture extérieure peut-elle aussi être adaptée aux couleurs de l’entreprise. « Mais ce que l’on aime bien aussi, s’est inscrire le nom de tous les ports qui ont vu passer ce container » raconte Quentin. Quand les containers sont trop abîmés, ils peuvent être recouvert d’un bardage en bois.

Système de verrouillage au choix

Plusieurs types de serrures assurent la sécurité du container en fonction des besoins du clients. Cela peut être combiné avec le système de sécurité déjà existant dans l’entreprise afin que les salariés n’aient qu’une carte pour badger. Si les emplacements son nominatifs, ils peuvent délivrer un code à chaque utilisateur. A l’intérieur, des arceaux permettent d’accrocher les vélos. A la demande, des casiers peuvent être installés pour permettre aux utilisateurs de laisser leur casque, chaussures, vêtements de pluie voire même leur batterie.

Des containers Mobiles

Mais ce qui fait la force de leur solution, c’est la mobilité de la structure. Doté de panneaux solaires, le container est autonome. Il n’a donc pas besoin de branchement électrique. Ainsi une collectivité peut faire des essais pour trouver le meilleur emplacement possible à sa structure.

Une première installation

Aujourd’hui, Guillaume et Quentin ont déjà installé un container dans la ville de Valence et ils travaillent actuellement sur un gros projet dans le nord de la France. Pour ce qui concerne la transformation des Containers ils font appel à une société locale, près de Grenoble, qui effectue l’aménagement en fonction des concepts 3D et du design réalisés par les deux jeunes entrepreneurs.

Quel prix pour un abri ?

Pour l’acquisition d’un tel aménagement, comptez entre 20 à 30 000 euros. Une somme certes mais qui bénéficie de la subvention Alvéole qui peut prendre en charge jusqu’à 40 % du montant global de l’abri.

Pourquoi ByCommute ?

Ça a planché sévère pour trouver le nom de la société mais le résultat est là avec des sens multiples : Commute, vous vous en doutez, cela fait référence au navetteur, le cycliste qui utilise son vélo au quotidien pour ses déplacements. Mais « Mute » fait également référence au silence, celui généré par un usage massif du vélo bien moins bruyant que l’automobile. Enfin, faites le test : en prononçant rapidement le nom ByCommute, on entend, dans la première syllabe le mot Bike. Et voilà la genèse d’un nom !

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *