Nos essais

B’Twin Elops LD 900, la distance ne lui fait pas peur

By  | 

Après trois ans de travail, B’twin propose une nouvelle gamme de vélos
urbains baptisée LD pour “longue distance”. Fer de lance de cette famille,
le Elops LD 900 a été développé pour endurer du vélotaf intensif en
mettant l’accent sur la légèreté et le rendement. Et franchement, il se
montre convaincant !

Prix : 749 €/Poids : 14,15 kg

L’équipe d’ingénieurs de chez B’twin frappe un grand coup avec ce nouveau vélo city/trekking. Baptisé LD 900, ce vélo haut de gamme de la catégorie LD, en comparaison au modèle entrée de gamme LD 500, offre un excellent
rapport qualité/prix
. De fait, pour moins de 750 €, le LD 900 présente bien : cadre en aluminium parfaitement fini avec des soudures polies réalisées à la perfection et disponible en version homme et femme, fourche suspendue dans la colonne de direction, freins à disque, transmission mono-plateau 1X11, roues de 700 équipées de pneus anti crevaison à flancs réfléchissants, sans oublier les équipements indispensables à la pratique du vélotaf au quotidien comme l’éclairage sur moyeu dynamo, porte-bagages, garde-boues. La distance ne lui fait pas peur et béquille. Il ne manque rien sur ce vélo.

Visserie anti corrosion

Les ingénieurs de chez B’twin ont même poussé le “luxe” jusqu’à choisir une visserie de haute qualité pour éviter une corrosion prématurée. Terminons cette description du LD 900 en parlant de son dessin très élégant avec la finesse de ses tubes, sa belle couleur bordeaux et le montage de poignées, selle et pneus de couleur marron.

Une ergonomie bien pensée

Une fois en selle, le LD 900 offre une position de pilotage agréable et raisonnablement sportive. La selle, légèrement au-dessus du guidon, permet aux mains de se poser librement et naturellement sur les poignées profilées. Notons que le cintre est à peine plus large que les épaules, ce qui assure une posture décontractée du haut du corps. Dès les premiers tours de roues, on sent tout le potentiel du vélo. La rigidité importante du cadre, malgré des tubes relativement fins, relègue aux oubliettes tout flou au niveau de la direction. Idem au niveau du train arrière : lorsqu’on met du poids dans des sacoches, on ne ressent aucun effet chewing-gum.

Rigide et pourtant étonnamment confortable

Le LD 900 tiendrait-il du bout de bois ? Pas du tout ! La fourche suspendue qui équipe le vélo réalise un excellent travail avec ses 30 mm de débattement. Elle réagit avec souplesse sur la plupart des chocs, petits ou gros. A l’arrière, les pneus de 38 mm de large et la selle bien rembourrée assurent également en matière de confort. On notera cependant, au niveau des pneumatiques, qu’ils perdent rapidement leur adhérence sur sol humide. En revanche, pour ce qui est du rendement sur sol dur et sec, ils se montrent très efficaces. Il en va de même de la transmission Sram à 11 vitesses, largement suffisante pour de belles balades, même vallonnées alors que les freins à disque fonctionnent eux aussi de manière convaincante. De quoi assurer des sorties sereines au quotidien.

Notre avis

On aime : Roues avec écrous • Garde-boues bien protecteurs
On regrette : Absence d’antivol intégré • Phare avant un peu juste hors
agglomération

Caractéristiques

  • Cadre : aluminium 6061
  • Fourche : Headshock, 30 mm
  • Transmission : Sram NX, 1×11
  • Freins : disques hydrauliques Tektro TKD32
  • Selle : B’twin Sport 500
  • Pneus : B’twin LD Skinwall, bande anti-crevaison
  • Eclairage : Axa blueline 30 lux, Axa Blueline, sur moyeu dynamo
  • Shimano Nexus 6 Volts

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.