Nos essais

Bakfiets Long Steps Classic, c’est du lourd !

By  | 

Vous en avez assez des embouteillages ou vous avez tout simplement envie de passer de bons moments à vélo en famille ? Pourquoi ne pas franchir le pas et passer au vélo cargo ? Le Bakfiets Long Step Classic peut aisément remplacer votre voiture et vous redonner le sourire lors de vos déplacements urbains.

Prix : 3827 (nu)/avec option (tente, banc réglable et porte latérale), 4320 €/Poids : +40 kilos/Batterie : 418 Wh

Pour récupérer le Bakfiets Long step Classic, rendez-vous est pris dans le magasin Holland Bikes près de la porte de Versailles dans le 15e arrondissement. Ici, l’équipe est spécialisée dans le vélo cargo hollandais. autant dire qu’ils ont toutes les cartes en main pour vous guider dans votre choix. Une aide bien précieuse avec multiplication des vélos cargo. Quand on découvre la machine, soyons honnêtes, cela fait un peu peur. Il faut dire que le Bakfiets Long step Classic est, comme son nom le laisse à penser, très long. 2,53 mètres exactement. Quant à sa capote montée sur le bac de transport, elle lui apporte de la hauteur. Autant d’éléments qui le rendent très imposant. Une question vient alors immédiatement à l’esprit : où vais-je bien pouvoir le garer pour ne pas le laisser dormir dehors ? La bonne nouvelle, c’est que j’ai pu ranger le Bakfiets dans le garage vélo d’un immeuble parisien. C’est encombrant, mais avec des voisins compréhensifs, cela passe. On peut aussi envisager de le mettre sur une place de parking, en lieu et place de la voiture ou à côté de celle-ci si la place est grande (ou la voiture petite). Quoi qu’il en soit, le problème du stationnement est à prendre en compte au moment de l’achat d’un tel vélo qui vaut tout de même 3820 €.

Pendant tout le mois de juillet, pour l’achat de votre vélo cargo Bakfiets.nl*, Holland Bikes vous offre votre pack sécurité composé des éléments suivants  : chaîne antivol Abus, gravage Paravol, 4 mois d’assurance contre le vol.

Si la silhouette du Bakfiets long Steps classic est imposant on sait que les enfants seront bien protégés

Le Bakfiets est compatible avec une large gamme d’options et d’accessoires

Un prix excessif ? Pas tant que cela au regard de ce que l’on trouve sur le marché et de la qualité de fabrication du vélo (cadre en acier très bien fini et recouvert de trois couches de peinture), et du niveau des équipements, à commencer par la motorisation centrale Shimano Steps associée à une batterie de 418 Wh, positionnée au niveau du porte-bagages. L’ensemble fonctionne bien, même si, du fait du poids de la bête qui atteint, à vide, largement les 40 kg, il faut bien gérer l’assistance pour profiter d’une autonomie optimale. D’autant que dans les côtes, on a vraiment besoin du niveau d’assistance Boost pour arriver au sommet, et cela tire sur la batterie. Idem quand le vent rend la progression compliquée. Pour tirer le maximum de la batterie, il faut adopter une cadence de pédalage entre 80 et 85 tours/minute. Il faut donc jouer astucieusement avec les 7 rapports du moyeu Shimano Nexus. Mais même à vide, ça use, alors quand la benne est chargée cela devient physique. Heureusement, lorsque le vélo est lancé, il roule très bien. On peut alors couper l’assistance et garder un rythme intéressant. Les changements de mode d’assistance s’effectuent via la commande minimaliste de Shimano, discrète mais efficace. Pour suivre l’évolution du niveau de charge de la batterie mais aussi sa vitesse instantanée, la distance parcourue… l’écran situé au milieu du poste de pilotage assure une bonne lisibilité. Pour arrêter le Bakfiets, on peut compter sur une bonne paire de freins à disque. A l’arrêt, le Bakfiets Long repose sur une belle béquille centrale étonnement assez facile à manipuler. On la déverrouille par l’avant ou par l’arrière, ce qui rend les manœuvres aisées.

Le cadre bas facilite l’enjambement alors que le carter intégral évite tout risque de salisure

Adopter une conduite anticipative

Avec son cadre très bas, il est facile de s’installer au guidon de ce vélo, quelle que soit la taille du cycliste. L’installation des enfants dans le compartiment avant est lui aussi rendu facile grâce à la présence d’une porte latérale. Bakfiets est un des seuls constructeurs à proposer cette option. A l’usage, il faut un petit temps d’adaptation pour piloter sereinement le Long steps Classic. Plusieurs raisons à cela : l’absence de vue sur la roue avant cachée par la caisse et la présence de la tente sur notre modèle d’essai. Du fait de la longueur et du poids de la bête, il ne faut pas chercher à tourner par le simple mouvement du guidon, il faut jouer avec son corps pour accompagner les mouvements du vélo, comme sur une moto. Sans cet accompagnement, la roue avant guidonne. Il faut dire que la direction est très souple à vide. Il convient de rester vigilant sur les trajets et d’avoir une conduite anticipative pour ne pas être déstabilisé par des défauts de bitume et choisir les bonnes trajectoires. Cependant, une fois les marques prises, on se sent bien sur ce vélo qui offre une position de pilotage très droite. On sent que ce vélo est fait pour supporter de la charge. Le cadre est très ferme et les pneus ballons ne suffisent pas à compenser. Rouler un Bakfiets est une expérience finalement assez facile et qui permet de vite se rendre compte de la capacité de ce type de vélo à se substituer à l’auto en ville tant par sa capacité de chargement, que par sa facilité de déplacement.

  • On aime : Rapport qualité/prix/ équipement • Multiplicité des accessoires
  • On regrette : Forte prise au vent • Direction très souple sans charge dans la caisse

Fiche technique

Cadre : acier – Fourche : rigide – Freins : à disques Shimano, ø180 mm – Transmission : Shimano Nexus 7 vitesses – Moteur : Shimano e-Steps – Batterie : Shimano 40 Wh, 36 V, 11 Ah – Autonomie : 50 km – Temps de charge : 4 heures – Distributeur : www.hollandbikes.com

Partagez