Nos essais

1886 Cycles Confort Hybride, tout pour le confort

By  | 

Marque née du côté de Saint-Etienne, 1886 Cycles propose des vélos au look rétro dotés, ou non, d’assistance électrique pour répondre aux besoins des vélotafeurs. Pour notre découverte avec la marque, nous avons testé le modèle Confort Hybride, une belle découverte.

Prix : 2 699 €/Poids : 15,1 kg/Batterie : 172,8 Wh

C’est en mars 2020, à l’occasion du salon Vélo in Paris organisé au parc Floral que nous avions découvert les vélos 1886 Cycles. Créés par Benoît Richard du côté de Saint-Etienne, ces vélos au look vintage nous avaient tapé dans l’œil. Et puis, il y a eu la Covid et les confinements… Une période bien étrange qui a vu
l’économie fonctionner au ralenti mais aussi l’explosion de coûts de transport et la pénurie des pièces détachées. Pour les nouveaux venus sur le marché du cycle comme Benoît Richard, en plein lancement de produit, la période fut rude. Mais il s’est battu pour mener à bien son projet de proposer des vélos à assistance électrique légers, fiables, conçus, peints et assemblés en France.

Qualité des composants et simplicité d’utilisation

Le Confort Hybride est donc un vélo urbain en acier. Il se caractérise par son look vintage, ses lignes fluides, la qualité de ses composants choisis pour leur fiabilité, leur simplicité d’utilisation et leur entretien minimal, mais aussi son confort. Et c’est sans parler de la finition : les soudures sont propres, la peinture qualitative, les poignées en liège et la selle de couleur marron, et il est même paré pour recevoir une courroie en lieu et place de la chaîne. Les freins sur jante sont de type Cantilever mais là encore tout est prévu pour l’installation de freins à disque. On notera également la très belle intégration du phare avant au niveau du tube de direction. En revanche, sur l’arrière, on dispose d’un feu amovible, rechargeable via USB. Ici, pas de vitesse, ce qui donne un poste de pilotage très épuré. Reste à savoir si cela ne va pas
limiter le rayon d’action du vélo ? De plus, on regrette un peu le montage de garde-boues qui au toucher font un peu toc. A ce prix, c’est un peu dommage !

Le plaisir de rouler !

Pour la partie électrique, le Confort Hybride est équipé du bloc 2 en 1 de l’Italien Zehus. Batterie et moteur sont rassemblés dans une seule et même pièce logée dans la roue arrière. C’est assez gros mais bien intégré. Cela ne dénature donc pas la silhouette du vélo. En revanche, cela alourdit la partie arrière du vélo ! A l’usage, ce n’est pas gênant sauf lorsqu’il faut le porter pour franchir quelques marches, ce qui peut se produire au moment de le charger. En effet, cette opération nécessite d’avoir le vélo à portée de main, le port de chargement se situant directement sur le bloc moteur, donc au moyeu arrière.

Un vélo connecté

Pour contrôler l’assistance, deux possibilités : directement à partir de l’application Bitride Connect qu’il faudra absolument télécharger pour appairer le vélo ainsi que la télécommande présente au niveau du
guidon, deuxième possibilité pour contrôler l’assistance en roulant. Personnellement, nous n’avons
pas été complètement convaincus par la télécommande, rechargeable via USB, dont les diodes ne sont
pas toujours très visibles au soleil et surtout on peine à s’y retrouver dans les différents jeux de lumière censés informer sur la charge de la batterie, le niveau d’assistance et de régénération d’énergie. Car, c’est une des spécificités de ce moteur Zehus, il dispose d’une fonction régénération/frein moteur. En toute sincérité, la récupération est vraiment minime. Mais cela peut aider à parcourir quelques kilomètres de plus. Cependant, même si la batterie se vide, pas de panique : avec ses 15 kg, le vélo s’emmène très bien à la simple force des mollets !

Tout confort

Sur ce modèle, le tube supérieur est légèrement abaissé pour faciliter les montées et les descentes de selle. Le cintre, en forme de M, avec des poignées ergonomiques, tombe parfaitement sous les mains. La position de pilotage est vraiment très agréable. Idem en ce qui concerne le pédalage dont le mouvement est très naturel. Sur le plan du confort, là aussi, le Confort Hybride réalise quasiment un sans-faute. Malgré l’absence de suspension, la plupart des vibrations sont absorbées par le cadre en acier.

Bilan

Sincèrement, les trajets à bord de ce vélo sont tops et c’est avec beaucoup de plaisir qu’on l’enfourche au quotidien. Et même si l’autonomie de la batterie est assez limitée (50 km max), on sait que l’on pourra toujours rouler si elle est déchargée. Pour un usage quotidien, on rajoutera un porte-bagages, disponible en option.

  • ON AIME : La rigidité du cadre • L’élégance du pédalier • Le train roulant efficace
  • ON REGRETTE : Le bruit de fonctionnement du moteur • L’absence du porte-bagages de série

Caractéristiques

  • Cadre : acier
  • Fourche : aluminium
  • Transmission : 1 vitesse, pédalier de 44 dents
  • Freinage : type Cantilever
  • Pneus : Schwalbe Spicer 700x30C
  • Selle : Ergotec Confort en cuir
  • Éclairage : Led rechargeable USB
  • Moteur/Batterie : Zehus, 28,8 V / 6 Ah
  • Autonomie : 50 km
  • Temps de charge : 4 à 5 heures

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.